• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5372

Films
CONSULTABLES

      • Dernier clin d’oeil à Pierre Le Bourbouac’h

      • Dernier clin d’oeil à Pierre Le Bourbouac’h
      • Une figure régionale du cinéma en amateur, déposant de la Cinémathèque de Bretagne, s’en est allée discrètement ce dernier samedi de septembre. Pierre Le Bourbouac’h a quitté, à 98 ans, une vie pleine de fantaisie et repose désormais aux côtés de son épouse, à Quiberon, son petit coin de villégiature. Portrait d’un homme « cultivé, drôle et d’une énergie sensationnelle » selon les mots d’un de ses vieux acolytes, le cinéaste d’animation Bernard Thomazeau.
         
        Agrégé de Lettres classiques, ce Vannetais d’origine commence à enseigner en 1951 au lycée de garçons de l’avenue Janvier à Rennes, aujourd’hui lycée Émile Zola. Ses élèves les plus chanceux assistent peu de temps après à une petite révolution : la fondation d’un caméra-club, bientôt internationalement connu… Car Pierre Le Bourbouac’h se découvre, jeune père, la passion de la réalisation en tournant des premières images intimes avec sa Paillard 8 mm. Il veut aussi raconter des histoires et dès 1952, commence à apprendre avec émerveillement le langage cinématographique au sein du Club des Amateurs Cinéastes de Rennes. Il en devient un des cadres et la coqueluche de cette nouvelle famille : « C’était un personnage pétillant à côté de qui les membres aimaient être » évoque Bernard Thomazeau.
         
        CACR
        Portrait de famille du CACR au Congrès Régional de Quimper en 1967.
        Bernard Thomazeau et Pierre Le Bourbouac’h au premier rang, et Pierre Michel, deuxième à droite au deuxième rang.
         
         
        Président du C.A.C.R. de 1960 à 1967, et de la IVe Région (Bretagne, Loire, Vendée) de la Fédération Française des Clubs de Cinéastes Amateurs de 1967 à 1973, il donne un nouveau souffle à l’institution de la rue de Saint-Malo. L’un de ses anciens élèves de seconde, Pierre Michel, devenu son pair et un grand ami, se souvient « de ces années où il ouvrait le club assez sélect à d’autres catégories sociales ». C’était le temps des réunions-soirées récréatives et des séances mensuelles, souvent à l’École des Beaux-Arts : « Nous projetions des films des adhérents, d’autres loués à la Fédération et nous invitions des clubs voisins, dynamiques, comme Nantes ou Laval ».
         
        À part son documentaire technique et didactique, Ar sardinenn, tourné en baie de Quiberon, Pierre Le Bourbouac’h, cinéaste gentiment impertinent, reste un auteur de films à scénario aux titres malicieux ou mystérieux : Les Parents terribles (1956), Les Pantoufles rouges (1958), Obsession (1959), La Coupe des vices (1960), Escapade (1961), Fruits défendus (1963), Niagara (1964) et Le Dieu qui beugle (1965), tableau caustique des Trente Glorieuses.
         
        Son plus grand succès est produit au caméra-club du lycée où, dans un élan d’éducation populaire, des apprentis se frottent à l’écriture et à la réalisation en 16 mm. En 1967, un an après l’expérimental Mon Lycée aux rayons X, l’équipe tourne une tragédie, Michèle, ou l’amour impossible entre un élève et une séduisante professeure. Récompensé par des prix nationaux et internationaux, dont celui de la meilleure interprétation pour Danièle Tréguer et Michel Trividic au concours de l’UNICA (Union Internationale du Cinéma Non-Professionnel) de Johannesburg, cette fiction présente cinquante ans après le visage d’un document sur l’avant-Mai 68.
         
        En hommage à Pierre Le Bourbouac’h, (re)découvrez Michèle et accompagnez le cinéaste dans un film de bande du Docteur Louis Cathala, Une promenade mémorable des Cinéastes amateurs de Rennes à la Roche aux Fées, le 4 juin 1961.
         
        Pierre Le Bourbouac'h
         
        Place de la Gare à Rennes, Pierre Le Bourbouac’h debout dans une décapotable.
        Image extraite de Promenade mémorable des Cinéastes amateurs de Rennes.
      • 30 ans 30 appareils
      • Entrefil
      • La boutique
      • Suivez nous sur Facebook

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam