• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5372

Films
CONSULTABLES

      • 1er Festival du cinéma maghrébin

      • Horaire
      • 20h30

      • Lieu
      • Brest (29), Espace Vauban.

      • Projections
      • Allez Yallah !

      • Renseignements
      • Entrée : plein tarif 5 €, tarif réduit 4 €, gratuité au moins de 15 ans.
        Tél. : 02 98 43 38 95

      • 1er Festival du cinéma maghrébin
      • CINECABARET
        Mardi 30 janvier 2007 à 20 H 30, à l’Espace Vauban
        En partenariat avec le collectif organisant le 1er Festival du cinéma maghrébin de Brest.

        Entrée : plein tarif 5 €, tarif réduit 4 €, gratuité au moins de 15 ans.
        Renseignements : 02 98 43 38 95

        Film diffusé :  Allez Yallah !
        Un film documentaire de Jean-Pierre Thorn
        2006 / Durée : 116 min / Productions : Jean-Jacques Beinex

        Résumé : Un poème épique - une chanson de geste - à la gloire d'une caravane de femmes, se donnant la main des deux côtés de la méditerranée, pour combattre ce fléau de l'intégrisme religieux remettant en cause leurs droits universels à l'égalité.
        A pieds, en bus, en taxis... sous des tentes berbères dressées chaque jour dans une localité différente, au cœur des douars et bidonvilles du Maroc comme des banlieues déglinguées de France, une poignée de caravanières - musulmanes et non musulmanes - réunissent les femmes dans l'espace public pour dire leurs droits, prendre conscience de leur force et danser leur soif de liberté.



        Prix et nominations :
        Sélection ACID et sélection au Festival de Cannes 2006

        Dans la presse :
        Depuis 1995, la caravane de la Ligue démocratique des droits des femmes, composée en majorité de musulmanes, sillonne les bleds du Maghreb comme les cités des banlieues françaises. Caméra à l’épaule, Jean-Pierre Thorn accompagne ces militantes dans leur combat contre l’intégrisme islamiste et l’oppression des femmes. Avec une énergie admirable, elles informent sur les codes de la famille de chaque pays, sensibilisent à l’éducation et à l’hygiène et, surtout, instaurent le dialogue. Dans une cage d’escalier ou en milieu scolaire : tout est bon pour briser la loi du silence.Le film passionne quand il se penche sur une réalité toute proche : le sort des femmes dans les banlieues françaises, où l’intégrisme est d’autant plus difficile à combattre qu’il prospère dans le huis clos du communautarisme. Preuves parmi d’autres de cette régression alarmante : les cailloux lancés sur des caravanières du haut d’un immeuble ou l’ignorance crasse de cette jeune beur qui se dit favorable à la lapidation des femmes adultères… En rupture avec un discours fataliste, ce documentaire salutaire en appelle aux responsables politiques pour barrer la route aux fondamentalistes et reprendre la main dans les quartiers défavorisés.
        Télérama n° 2967 - 25 Novembre 2006 - Mathilde Blottière
      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam