• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5629

Films
CONSULTABLES

      • Ciné Cabaret Vauban

      • Horaire
      • 20h30

      • Lieu
      • Le Vauban - Salle de la Redoute - 17, Av. Clemenceau - Brest (29)

      • Projections
      • LETTRE À LA PRISON de Marc Scialom

      • Renseignements
      • Entrée : Plein tarif 6 €, tarif réduit 4 €. - Renseignements : 02 98 43 38 95 - Site : www.cinemaghreb.org et www.cinematheque-bretagne.fr

      • Ciné Cabaret Vauban
      • Cinécabaret Vauban

        Lettre à la prison de Marc Scialom

        Le mardi 26 janvier 2010 à 20h30 au Vauban dans le cadre du Festival  CINEMAGHREB en partenariat avec l'ACID

        Lettre à la prison

        1969 - Réalisation - Scénario - Image - Montage : Marc Scialom - 35 mm - Durée : 70 min.

        En 1970, un jeune Tunisien débarque pour la première fois de sa vie en France, où il est chargé par sa famille de porter secours à son frère aîné, accusé à tort d’un meurtre et emprisonné à Paris. Il fait d’abord halte à Marseille. Là, il rencontre des Tunisiens étrangement différents de ceux qu’il croisait en Tunisie, des Français qui lui paraissent énigmatiques et une ambiance générale assez inquiétante à ses yeux pour le faire douter peu à peu de ce dont il était sûr, c’est-à-dire de l’innocence de son frère, de sa propre innocence, de sa propre intégrité mentale.

        Réalisé en 1969, abandonné, oublié, puis retrouvé 40 ans plus tard, ce film est un témoin inégalé de l’histoire de l’immigration en France : un film de fiction ayant valeur de documentaire, réalisé par un émigré (exilé) entre Tunisie et France.

        Lettre a la prison a été réalisé entre Tunis et Marseille en 1969 / 70.  A l’époque, sans aucun soutien financier, Marc Scialom, le réalisateur, a dû s’arrêter avant le tirage d’une copie. Le film a été retrouvé par sa fille, Chloé, elle-même réalisatrice. L’association Film flamme (collectif d’auteurs développant une activité de création et de diffusion cinématographiques) a décidé de le restaurer en faisant appel au laboratoire L’Immagine ritrovata de la Cineteca de Bologne.

        Marc Scialom
        Juif Italien, né à Tunis en 1934, Marc Scialom est aujourd’hui retraité. Après avoir tenté de réaliser quelques films, il se lance dans l’enseignement. En 1984, il obtiendra un Doctorat d’État et sera chargé de cours à la Sorbonne puis maître de conférence d’Italien à l’Université de Saint-Etienne. Entre autre travaux universitaires, il rédige une traduction de La Divine Comédie (publiée par Le
        Livre de Poche). Aujourd’hui Marc Scialom se consacre à l’écriture. Après avoir publié en 1967 un court roman : Loin de Bizerte (Éditions Mercure de France), il achève actuellement l’écriture de son second roman intitulé La Machine réalité.

        La projection sera suivie d'un débat avec Jean-François NEPLAZ, producteur délégué de Film Flamme du Polygone Etoilé de Marseille.

      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam