• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5372

Films
CONSULTABLES

      • Ciné-club : Bobines d’amateurs : Pierre Le Bourbouac'h

      • Horaire
      • 15 h

      • Lieu
      • Centre socioculturel, Gouesnou (29).

      • Projections
      • Bobines d’amateurs : Pierre Le Bourbouac'h, Ar Sardinnen et Oui mais.

      • Renseignements
      • Entrée réservée aux adhérents de Trait d’Union et du Ciné-club.
        Renseignements : 02 98 07 75 22

      • Ciné-club : Bobines d’amateurs : Pierre Le Bourbouac'h
      • -          Portrait du cinéaste amateur Pierre Le Bourbouac’h, 2004, couleur, sonore, durée : 6 min.
        Réalisatrice : Marie Hélia
        Résumé :
        Ce portrait de cinéaste amateur nous propose de revenir sur les premiers pas dans le cinéma de M. Pierre Le Bourbouac’h, professeur de Lettres classiques au Lycée Chateaubriand de Rennes (Lycée de Garçons). Il achète sa première caméra (une Paillard 8 mm) à la naissance de sa fille, en 1952. Il s'inscrit la même année au "Club des Amateurs Cinéastes Rennais" (C.A.C.R.). Il fonde également un Caméra-Club au Lycée Chateaubriand, chose rare à l’époque. Retour sur une « carrière » de cinéaste amateur bien remplie…
         
        -          Ar Sardinnen, 1953, couleur, sonore, format d’origine : 8 mm, durée : 18 min.
        Réalisateur : Pierre Le Bourbouac’h
        Résumé :
        Du départ à la pêche à la mise en boîte des sardines selon des procédés bien précis, ce documentaire retrace le parcours des sardines, enlevées aux flots mouvants pour leur assurer à tout jamais la tranquillité d'une mer d'huile. La pêche à la sardine à Quiberon, premier port sardinier de France : les départs pour la pêche ont généralement lieu vers 3 heures du matin sur des pinasses, solides embarcations d'une quinzaine de mètres et de quinze hommes environ. La pêche se fait au large de Belle-Île et d’Houat, à 20 Km des côtes, entre mai et septembre (remontée des sardines vers des eaux plus fraîches).
         
        -          Oui mais, 2001, couleur, sonore, comédie, durée : 1 h 44.
        Réalisateur : Yves Lavandier.
        Résumé :
        Il y est question d'une jeune fille, jouée par Emilie Dequenne, que sa relation à l'autre, et en particulier à sa mère, empêche de prendre son autonomie et d'assouvir son désir pour le garçon qu'elle aime. Cette adolescente de 17 ans trouvera son salut avec l'aide bienveillante d'un psychanalyste incarné par Gérard Jugnot.
      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam