• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5372

Films
CONSULTABLES

      • NEVEZ AMZER - Fête de la culture bretonne sur le pays de Brest

      • Horaire
      • 20h30

      • Lieu
      • Brest (29), Espace Vauban

      • Projections
      • Histoire de la télévision régionale de Louis-Marie Davy et Patrick Gay

      • Renseignements
      • Entrée gratuite - Renseignements : 02 98 43 38 95

      • NEVEZ AMZER - Fête de la culture bretonne sur le pays de Brest
      • NEVEZ AMZER

        Fête de la culture bretonne sur le Pays de Brest

        France 3 restera-t-elle une télévision à vocation locale et régionale ?

        Projection et Débat sur la télévision régionale de service public

        En partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne et Sked

        Mercredi 4 mars 2009 à 20 h 30 à l'Espace Vauban à Brest

         
        Histoire de la télévision régionale
        1990 - Documentaire de Louis-Marie Davy et Patrick Gay - Couleurs - INA Atlantique - Durée : 40 min.

        Quand la télévision régionale est  inaugurée le 3 février 1964, elle s'appelle Télé Bretagne et c'est le ministre de l'information, Alain Peyrefitte qui s'adresse aux téléspectateurs.
        Les pionniers de cette télévision s'intéressent d'abord aux grandes réalisations techniques qui semblent illustrer la modernisation de la Bretagne. Mais la révolte de Plogoff contre l'implantation d'une centrale nucléaire sonne le glas d'un certain consensus sur la modernité. Après le contrôle gaulliste sur la télévision d'État, ce sont les années Giscard et Mitterrand, le naufrage de l'Amoco, les manifestations pour la défense de l'école privée, les émissions en langue bretonne, la vie culturelle qui défilent à l'écran. À travers ce montage d'archives (de 1964 à 1985) sélectionnées par Louis-Marie Davy, alors rédacteur en chef à FR3, nous regardons la façon dont la télévision traite l'actualité de la région. À la recherche de son indépendance par rapport au pouvoir politique, la télé régionale noue une relation d'effet miroir avec la population.

        La soirée sera animée par des personnels de France 3 Iroise.

        Depuis le 5 janvier dernier, le journal de France 3 Iroise n’est plus diffusé qu’à 18h38 (au lieu de deux diffusions auparavant, l’une à 18h48, l’autre à 19h57). Cet unique horaire, très avancé, a fait perdre au journal plus de la moitié de ses spectateurs. Les personnels de France 3 Iroise réclament toujours un créneau de forte audience, entre 19h et 20h35, persuadés que le nouvel horaire compromet l’avenir des éditions locales.
        Alors que la vocation régionale et locale de France 3 est réaffirmée dans le nouveau cahier des charges de France Télévisions et dans l’article premier de la Loi relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision, depuis 2005 la chaîne a réduit les tranches d’informations et de programmes régionaux de moitié. Les programmes régionaux hors information (dont les émissions en langue bretonne) héritent des plus mauvais horaires d’exposition. Ils sont régulièrement occultés, déplacés, réduits, voire supprimés.

        A visionner :

        http://www.youtube.com/watch?v=gSFEAgX69Vg
        http://www.youtube.com/watch?v=GOIvKx6gZ6g

      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam