• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

5372

Films
CONSULTABLES

      • Temps Fête 2010 - Les Fêtes Maritimes de Douarnenez

      • Horaire
      • Tous les soirs à partir de 20h00

      • Lieu
      • Auditorium - Douarnenez (29)

      • Projections
      • Films autour de la Thématique des Iles du Ponant

      • Renseignements
      • Pour en savoir plus sur les Fêtes maritimes de Douarnenez 2010 : http://www.tempsfete-dz.com/

      • Temps Fête 2010 - Les Fêtes Maritimes de Douarnenez
      • Temps Fête 2010 - Les Fêtes Maritimes de Douarnenez

        Programmation cinéma du 22 au 25 juillet 2010 - Auditorium - Douarnenez (29)


        Dans le cadre de l’édition « Temps Fête 2010 », du 22 au 25 juillet 2010, dédiée, entre autres, aux Iles du Ponant et aux enfants, les Fêtes Maritimes de Douarnenez ont décidé de mettre en place une programmation cinéma.

        Les Fêtes se sont rapprochées de la Cinémathèque de Bretagne pour élaborer cette programmation afin qu’elle illustre au mieux les thèmes de « Temps Fête 2010 ». La Cinémathèque a proposé une sélection pour sept séances, réparties sur les 4 jours de fêtes, et qui se dérouleront toutes à l’auditorium.

        Le 22 juillet 2010 – 20h – auditorium – Les enfants et l’océan

        Pour fêter l’ouverture des Fêtes Maritimes et la thématique des enfants, deux films seront proposés : Les Enfants dauphins de Félix et Nicole Le Garrec (26 min, 1990) et Les Enfants de l’Erika d’Emmanuel Audrain (52 min, 2000).

        A dix ans d’intervalles ces films présentent des regards originaux et engagés d’enfants face au milieu marin. Dans le premier, c’est un groupe d’enfants qui nous emporte dans un voyage initiatique et dans une véritable expérience de vie, à bord du Fleur de Lampaul, à la poursuite des cétacés au large des Canaries. Un film composé comme un journal de bord : intime et touchant.

        Le deuxième film se révèle plus militant et met le spectateur face aux témoignages et à la colère d’enfants de Guérande et de l’île de Groix, qui voient leur espace de vie et leur aire de jeu souillé par la marée noire de l’Erika, en 2000 : désarroi face à la catastrophe, mais aussi obstination pour que cela ne se reproduise plus jamais.

        Le 23 juillet 2010 – 19h30 – auditorium – Soirée spéciale : La Cinémathèque de Bretagne à l’île de Sein.

        La Cinémathèque de Bretagne vous emmène vers les îles bretonnes. Nous voguerons plus précisément vers l’île de Sein avec la projection exceptionnelle, en avant-première de La Mer et les Jours de R. Vogel et A. Kaminker (20 min). Ce film de 1958, récemment restauré, est très attendu par les iliens car il est une véritable chronique de la vie insulaire. Il suit les Sénans dans leur quotidien, a réussi à rentrer dans leur intimité comme dans leur confrontation continue, et parfois tragique, aux éléments. Ce film a une histoire lourde de sens puisqu’un de ses réalisateurs est mort, pendant le tournage, alors qu’il participait au sauvetage de naufragés.

        La Cinémathèque profitera de cette soirée spéciale pour présenter des films d’archives amateurs qu’elle conserve, et tournés sur l’île de Sein dans les années 50. Finis Terrée avec ceux de Sein (1957), Ar Groac’h (1958) de Roger Dufour qui retracent la dure vie des gardiens de phares du raz de Sein, ou Ile de Sein, 20 juillet 1952 d’Etienne Legrand qui évoque la vie religieuse des Sénans après-guerre. Des documents qui, rassemblés, représentent tous autant un témoignage marquant sur les usages de la vie insulaire.

        Le 24 juillet 2010 - 20h - auditorium – Portraits d’îliens

        Le samedi soir sera l’occasion de dresser des portraits originaux d’îliens, ou plutôt de parler d’intégration. Face à face, deux histoires d’immigrations sur les îles, avec des personnages qui y sont restés pour le pire comme pour le meilleur.

        Vingt ans à Molène, jamais Molénais, de Véro Pondaven (2003, 52 min), est un portrait drôle et acide de Philippe Richard, secrétaire de mairie de l’île Molène, qui s’est installé sur l’île voici plus de vingt ans. Un regard sur les « autres » que l’on subit, que l’on aime, sentiments exacerbés sur un territoire quasi restreint.

        L’immigration sur les îles, c’est aussi l’histoire d’étrangers venus chercher du travail en France. Moradores, de Jeanne Dressen     (2007, 52 min) raconte cette histoire en suivant les pas de Portugais qui, fuyant le régime de Salazar, se sont retrouvés par hasard sur l’île de Groix pour construire un barrage, et pour finalement y faire leur vie.

        Le 25 juillet 2010 - 20h – auditorium – L’île d’Yeu vue par Patrice Gérard

        La séance du dimanche mettra en valeur le travail d’un cinéaste fasciné par les îles. Patrice Gérard a à peu près tourné sur toutes les îles du Ponant, avant de poser définitivement ses bagages sur l’île Vendéenne. Il en a ressorti autant de portraits différents que d’histoires fascinantes.

        Ce dimanche sera l’occasion de projeter sa première réalisation, A d’Yeu Vat (2000, 13 min). Ce film, à l’image de son île, est empreint de bonheur, de bonne humeur et de joie. Il relate l’histoire de son arrivée sur l’île comme celle d’une aventure notoire.

        Main basse sur l’île d’Yeu (2008, 52 min), traite de l’île d’Yeu sous un angle plus problématique : celui de la question immobilière. À travers la vie d’un pêcheur, d’un agent immobilier, d’une municipalité, le film montre comment le tourisme a pris le pas sur l’ensemble des autres activités qui faisait de l’île une collectivité soudée.

        Programme pour les enfants – les 23, 24 et 25 juillet – 11h – auditorium

        Il comprendra le film Enez Black Mor (en breton sous-titré français), long-métrage d’animation de Jean-François Laguionie (2004, 1h25). C’est l’histoire d’un gamin, orphelin, surnommé Le Kid, qui possède pour seule richesse la carte d’une île au trésor, tombée du livre du pirate Black Mor. Avec deux pilleurs d’épave, il décide de voler le bateau des gardes côtes pour aller à la recherche du trésor. Mais rien ne se passe comme dans les livres de pirates...

        L’autre partie de ce programme sera à destination des tout-petits, avec une série de courts-métrages sur le thème de la mer et de l’eau.

      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam